Résistance aérobie et anaérobie

Dans ce blog, nous avons l’habitude de faire référence à l’exercice aérobie et à celui d’anaérobie, en disant que le premier est en lien avec les efforts continus à une échelle d’intensité basse ou moyenne, tandis que le second est en relation avec les exercices explosifs de haute intensité dans de courts intervalles de temps. Mais dans cet article, nous allons te parler de quelque chose d’encore plus spécifique : la résistance aérobie et anaérobie. Nous t’expliquons en quoi cela consiste, pourquoi elles sont toutes deux importantes et comment tu peux les travailler.

Les différences entre la résistance aérobie et anaérobie

La principale différence entre la résistance aérobie et anaérobie est la source d’énergie que notre organisme utilise pour l’une ou l’autre. Regardons cela de plus près:

  • La résistance aérobie, qui est en lien avec la fatigue et l’épuisement respiratoire, utilise principalement la graisse de notre organisme pour produire de l’énergie. C’est pourquoi les exercices aérobie sont les plus recommandés pour brûler des calories et, par conséquent, pour perdre du poids.
  • La résistance anaérobie est beaucoup plus en lien avec la fatigue musculaire et utilise deux sources plus immédiates d’énergie : le glucose ou la phosphocréatine. Le terme « anaérobie », qui signifie littéralement « sans oxygène », indique que l’approvisionnement en oxygène est faible comparé à la demande énergétique générée par l’effort. Si l’effort est de courte durée, il s’agira d’une résistance anaérobie non lactique, sans production d’acide lactique. Mais si l’effort intense est d’une durée plus importante (jusqu’à 2 minutes), il s’agira d’une résistance anaérobie lactique, qui génère cet acide qui va s’installer dans les muscles, ce qui provoque la fatigue musculaire précitée. Travailler cette capacité permet de tonifier les muscles ou d’augmenter le volume de masse corporelle.

Le mieux est d’avoir une bonne résistance aérobie et anaérobie, pas seulement dans l’une ou l’autre. S’il est certain que la capacité aérobie est celle qui se travaille le plus habituellement, parce qu’elle est la base de tout et qu’elle permet de s’entraîner à une intensité moyenne ou basse, travailler la capacité anaérobie est clé pour obtenir un rendement physique optimal à des stades parmi les plus avancés. Par conséquent, nous allons te parler de quelques exercices que tu peux réaliser pour les travailler toutes les deux.

Exercices pour travailler l’une et l’autre résistance

La résistance aérobie et anaérobie peuvent se travailler séparément, bien que la ligne qui les sépare soit fine, et que certaines disciplines ou certains exercices permettent de les travailler ensemble. Dans tous les cas, les sports les plus recommandés pour obtenir une bonne résistance aérobie sont:

  • Marcher
  • Courir (running)
  • Nager
  • Faire du vélo
  • Le fitness

D’autre part, ces exercices comptent parmi les meilleurs pour travailler la résistance anaérobie:

  • Levée de poids
  • Abdominaux
  • Entraînement sur les machines de musculation à la salle de sport
  • Athlétisme de vitesse, avec des séries courtes de sprint pour travailler l’explosivité
  • Athlétisme de force: lancer de javelot, de disque, de poids, etc.
  • Entraînements basés sur la haute intensité, comme le CrossFit

Certaines disciplines sportives, certaines étant mentionnées sur ce blog, permettent de travailler les deux fameux aspects, comme le body pump ou l’entraînement HIIT. Dans tous les cas, si cela est nouveau pour toi, nous te recommandons de commencer avec des exercices aérobie pour les débutants, en augmentant progressivement l’intensité, pour te lancer dans les exercices anaérobie d’explosivité au fur et à mesure.

En ce qui concerne les vêtements à porter pour ce type d’exercices, il y a peu de différences entre ceux que tu portes pour travailler la résistance aérobie ou la résistance anaérobie, c’est pourquoi plusieurs vêtements de sport peuvent s’utiliser dans les deux cas : par exemple, les vêtements de running sont parfaits pour une course détendue ou pour une série de sprints ou de sauts. Et en ce qui concerne les accessoires de sport, il te faudra des poids pour travailler le second type de résistance, comme des haltères, des disques ou d’autres types de charges, qui permettront d’augmenter le niveau d’effort à réaliser. Aussi, les moniteurs de fréquence cardiaque seront plus utiles, afin que tu contrôles en permanence ton rythme cardiaque au niveau de l’effort excessif.

Be Sociable, Share!

This post is also available in: Espagnol Portugais - du Portugal

Leave a Comment